Union européenne

Faire vivre l’Europe plurielle !

Initiative de Younous Omarjee au Parlement européen

Témoignages.re / 8 mars 2014

Ce jeudi 6 mars au Parlement européen à Bruxelles, à l’invitation de Younous Omarjee et avec la participation de Lilian Thuram, élus, chercheurs, artistes et acteurs sociaux se sont réunis pour élaborer un programme à l’échelle européenne ayant pour objectif de promouvoir une Europe fondamentalement plurielle.



JPEG - 31.5 ko
Lilian Thuram, président de la fondation Éducation contre le racisme, et Younous Omarjee, député de l’Alliance des Outre-mer au Parlement européen.

Faire vivre l’Europe plurielle : le projet, porté par de nombreux acteurs de la société civile, a pris forme lors d’une journée d’échanges et d’interactions entre invités et participants. Les tables rondes, animées par Françoise Vergès et Marc Chebsun, ont réuni notamment le président de la fondation Éducation contre le racisme Lilian Thuram, le député de l’intergroupe LGBT du Parlement Européen Michael Cashman, le vice-président d’ENAR Momodou Jallow, la journaliste Rokhaya Diallo, le fondateur d’Adive Majid El Jarroudi, le porte-parole de Stop contrôle au faciès Sihame Assbague, Lanna Hollo, Marwan Mohammed, Anna Seiderer, Sinziana Marin, Sophie Ernst et Camille Mauduech.

Dépasser les notions de minorités et majorités

L’ensemble des invités font le constat que l’Europe se pluralise et que ce processus se renforce ces dernières décennies. Il constate cependant que cette pluralisation est quasi systématiquement ignorée et que cette omission volontaire ou inconsciente profite aux discours d’extrême droite et xénophobes.

Les intervenants ont débattu des multiples facettes de cette même question : racisme, sexisme, homophobie, intégration des immigrés, des Roms et de toutes les autres minorités,... Le combat contre les discriminations est pour tous à mener sur de nombreux fronts, et le principe de solidarité apparaît alors plus que nécessaire.

Lors de la rencontre avec la presse entre les séances du matin et celle de l’après-midi, Younous Omarjee a échangé, notamment avec Lilian Thuram, sur les problématiques liées au racisme, et en particulier sur la nécessité de dépasser les notions de minorités et majorités et de penser la pluralité historique de l’Europe.

« Le début d’un mouvement »

Le débat, qui s’est structuré sous forme d’un échange ouvert, a présenté de nombreuses perspectives qui en elles-mêmes démontrent la pluralité de l’Europe. Tradition contre modernité, minorités contre minorités, particularités contre universalité, pour le Député « les solutions à la morosité du populisme en Europe doivent être innovantes et éviter les travers d’un débat simpliste ». Mais ces constats et combats doivent désormais être véhiculés et enseignés.

« Des leçons doivent être tirées des erreurs de l’histoire, car l’humanité garde aujourd’hui encore une certaine part de bestialité, qui s’exprime non seulement par le traitement que les Hommes s’infligent entre eux, mais incontestablement aussi qu’ils infligent au reste du monde du vivant et à l’environnement » a aussi ajouté Younous Omarjee.

Le débat, aussi riche fut-il, sera poursuivi et approfondi, dans une perspective plus large et afin d’engager concrètement les acteurs civils et publics en faveur d’une Europe plurielle. « C’est le début d’un mouvement que chacun est désormais libre de rejoindre » a conclu le Député.


Kanalreunion.com