Union européenne

La commissaire Cretu exhorte les régions ultrapériphériques à exploiter pleinement le potentiel des Fonds régionaux de l’UE

Témoignages.re / 10 février 2015

Communiqué de l’Union européenne sur la dernière conférence des présidents des RUP.

La commissaire à la politique régionale, Corina Cretu, a participé à la 20e conférence des présidents des régions ultrapériphériques de l’Union, organisée par le président du conseil régional de Guadeloupe, Victorin Lurel. La conférence a examiné les efforts conjoints à déployer pour permettre aux neuf régions ultrapériphériques (la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique, Mayotte, la Réunion, Saint-Martin, les Açores, Madère et les îles Canaries) de mieux cibler les ressources et les investissements dont elles ont besoin pour renforcer leur développement économique et social.

La commissaire Cretu, qui est chargée de coordonner toutes les politiques de l’UE pour ces régions, continuera de travailler en étroite collaboration avec les régions ultrapériphériques pour veiller à ce que les fonds de l’UE soient utilisés de manière optimale et qu’ils aient des retombées positives et tangibles sur leur économie. En particulier, la lutte contre le chômage, une meilleure intégration régionale ainsi qu’un recours accru aux énergies renouvelables pour faire face au changement climatique, sont des éléments essentiels à leur développement.

Faisant suite au 3e Forum de l’ultrapériphérie européenne qui s’est tenu à Bruxelles le 30 septembre 2014, cette conférence a approfondi la discussion sur la mise en œuvre des cinq axes prioritaires : 1) l’accessibilité, 2) la compétitivité, 3) l’intégration régionale, 4) le renforcement de la dimension sociale et 5) le changement climatique. Chacune des régions ultrapériphériques dispose d’un plan d’action individuel décrivant leurs stratégies respectives en matière de développement à long terme, y compris la meilleure manière d’utiliser les instruments de l’UE.

Pour la période 2014-2020, plus de 6,6 milliards d’EUR des Fonds structurels et d’investissement européens (FEDER et FSE) ont été alloués à ces neuf régions en vue de mieux les armer pour affronter les difficultés économiques et environnementales auxquelles elles sont confrontées et de les rendre plus autonomes en faisant de leurs faiblesses de réels atouts et possibilités d’agir.

Les présidents des régions ultrapériphériques d’Europe, des représentants de leurs trois États membres (Espagne, Portugal et France), MM. Manscour et Omarjee, députés au Parlement européen, ainsi qu’un représentant du président du Comité économique et social européen, ont assisté à la conférence. 
Lors de la conférence, la Guadeloupe cédera la présidence tournante annuelle des régions ultrapériphériques à la région autonome de Madère.


Kanalreunion.com