Union européenne

Les députés européens contre un budget d’austérité

Le projet des chefs d’État et de gouvernement ne va pas dans le sens du Parlement

Témoignages.re / 11 février 2013

À la veille du Conseil européen de Bruxelles, le Parlement européen accueillait un débat avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et la Ministre Creighton, représentante de la présidence irlandaise de l’Union européenne.

« Toutes les coupes se font au détriment de l’innovation, du développement durable, de l’augmentation de la recherche et de l’emploi des jeunes. C’est là où le bât blesse. Est-ce responsable ? Pouvez-vous le justifier ? », a demandé Rebecca Harms (DE) pour le groupe des Verts.

JPEG - 46.2 ko

« Nous avons besoin de ressources propres, car ce jeu honteux qui consiste à opposer les pays les uns aux autres, rabais contre rabais, doit cesser  » , a déclaré Hannes Swoboda pour le groupe S&D (Socialistes et démocrates).

JPEG - 42.4 ko

« Nous ne devrions jamais accepter un budget d’austérité pour sept ans. Si nous agissions de la sorte, cela reviendrait à accepter que la crise continue indéfiniment. Nous ne sommes pas aussi pessimistes », a déclaré le chef de file du PPE, Joseph Daul (FR).

JPEG - 46 ko

« Je propose une "clause de révision" qui requiert une approbation après 3 ans, pour aller de l’avant pour les quatre prochaines suivantes » , a déclaré le chef de file libéral Guy Verhofstadt (BE).

JPEG - 38.6 ko
L’accord du Conseil européen « est le début et non la fin du processus »

« Un accord au sein du Conseil européen ne constituera pas un fait accompli. Après interviendront d’importantes négociations avec le Parlement. Le Sommet est le début et non la fin du processus », a conclu Mme Creighton (représentante de la présidence irlandaise de l’Union européenne).


Kanalreunion.com