Union européenne

Prévision de la Commission : 3,7% de déficit en 2015

L’Europe ne croit pas la France

Témoignages.re / 6 novembre 2013

Malgré l’austérité, la France ne tiendra pas son engagement de réduction du déficit sous les 3%. Lors de la présentation de ces prévisions d’automne, la Commission européenne a estimé que l’objectif sera raté de beaucoup : 3,7% de déficit en 2015.

La Commission européenne a tenu hier une conférence de presse à Bruxelles pour présenter ses prévisions d’automne. Olli Rehn, vice-président de la Commission en charge des politiques monétaires et économiques a répondu aux questions des journalistes.

Les chiffres rendus publics par la Commission sont très clairs : Bruxelles pense que Paris sera incapable de tenir ses engagements.

En prenant en compte les différents éléments en sa possession, la Commission prévoit que le déficit public sera de 3,8% l’année prochaine, et de 3,7% en 2015. C’est bien plus que le seuil de 3% sous lequel le déficit doit être maintenu, cet objectif est un engagement de la France envers l’Europe. Autrement dit, le budget 2014 ne suffirait pas au gouvernement pour respecter son engagement. Sur cette base, des réajustements encore plus douloureux devront être faits, avec une chasse aux économies partout. Que pèseront alors les fonctionnaires de l’Outre-mer face à plus d’un milliard d’euros que l’État pourrait récupérer en remettant en cause la surrémunération ?

Par ailleurs, la Commission européenne prévoit une aggravation d u chômage en France : 11% pour la fin de cette année, 11,2% en 2014 et 11,3% en 2015 et cela malgré une prévision de croissance à 1,7%, contre 0,2% pour 2013. Enfin, l’endettement de l’État sera de 96% du PIB, contre 90% l’an dernier. Autant dire que selon la Commission, la situation de la France va encore s’aggraver.


Kanalreunion.com