Union européenne

Younous Omarjee appelle la Commission et la BEI à prévoir un grand projet d’investissement pour les RUP et l’outre-mer européen

Plan de relance de l’Union européenne

Témoignages.re / 3 décembre 2014

Les RUP, dont fait partie La Réunion, ne doivent pas être oubliée par le plan de relance de 300 milliards d’euros présenté par la Commission européenne. Younous Omarjee a interpellé les présidents de la Commission et de la Banque européenne d’investissement sur ce sujet. Le député des Outre-mer rend compte de cette initiative dans un communiqué reproduit ci-après.

JPEG - 28.9 ko
Younous Omarjee au Parlement européen.

« Dans un courrier adressé au Président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker, et au président de la BEI, Werner Hoyer, le Député européen Younous Omarjee appelle à ce qu’un ou plusieurs grands projets structurants pour l’avenir soient mis en œuvre dans les RUP et l’outre-mer européen, dans le cadre des 300 milliards mobilisés par l’Union européenne pour relancer la croissance et l’emploi.

En effet, Jean Claude Juncker a détaillé ce mercredi 25 novembre en séance plénière du Parlement européen à Strasbourg les grandes lignes du plan de 300 milliards d’euros qu’il avait promis de mettre en place. Ce plan s’appuiera sur une réserve de garanties de 16 milliards d’euros pris sur le budget européen et sur une réserve de garanties de 5 milliards d’euros qui émaneront de la BEI. Ces garanties permettront de dégager une capacité de prêt de 61 milliards pour la BEI et qui seront censés générer adjoint à des financements publics et privés un total de 300 milliards d’investissements dans des projets innovants.

Younous Omarjee a appuyé auprès de Jean Claude Juncker et de Werner Hoyer l’idée d’un ou plusieurs grands projets dans les Régions ultrapériphériques et l’outre-mer européen correspondant à la fois aux besoins de ces régions européennes et territoires et profitables également à l’ensemble de l’union européenne. Pour le député européen cette opportunité unique d’accomplir un saut qualitatif, notamment dans les domaines de la recherche et de l’innovation, par les investissements de l’Union européenne vers les RUP et l’outre-mer européen ne doit pas être manqué.

Dans son courrier, Younous Omarjee propose donc à la BEI et à la Commission européenne à travailler conjointement avec lui et l’ensemble des acteurs ultramarins et européens pour l’élaboration d’un grand plan d’investissement dans les outremers européens. »


Kanalreunion.com