Union européenne

Younous Omarjee : « Un pas de plus vers la protection des intérêts des RUP dans les accords internationaux »

Parlement européen

Témoignages.re / 27 septembre 2016

Une commission du Parlement européen a voté un amendement destiné à protéger les producteurs de banane des Antilles menacés par la signature d’un accord de libre-échange Union Européenne / Pérou, Colombie, Équateur. Pour entrer en application, ce vote doit être suivi par la Commission européenne et le Conseil européen. « Ce vote pourrait aussi ouvrir la voie, par parallélisme, pour des clauses de sauvegarde automatique pour le sucre de canne dans les accords de libre-échange à venir », déclare Younous Omarjee, député de l’Union des Outre-mer au Parlement européen.

JPEG - 24.2 ko

 

Ce lundi 26 septembre, à Bruxelles, la commission du commerce international du Parlement européen a voté à 18 voix contre 17 l’amendement déposé par Gabriel Mato (Député RUP des Canaries), Younous Omarjee (Député des RUP françaises), Louis-Joseph Manscour (Député des RUP françaises) et Claudia Monteiro de Aguiar (Députée RUP de Madère) visant au déclenchement automatique d’une clause de sauvegarde pour la banane dans l’accord de libre-échange Union Européenne / Pérou, Colombie, Équateur.

La question des clauses de sauvegarde pour les productions des RUP, et de leur déclenchement automatique en cas de dépassement des volumes d’importations concédés à taux réduits pour un nombre croissant de pays, fait partie d’une des lignes de défense majeure des RUP dans les accords commerciaux de libre-échange.

« Jusqu’au dernier moment nous avons œuvré pour convaincre nos collègues. Le travail a payé. Plus que jamais l’unité des députés des RUP au Parlement européen a fonctionné et permis une avancée inespérée. Le Parlement devra à présent défendre fermement cette position dans les trilogues. Nous y veillerons. » a déclaré Younous Omarjee à l’issu de ce vote extrêmement serré.

Ce vote pourrait aussi ouvrir la voie, par parallélisme, pour des clauses de sauvegarde automatique pour le sucre de canne dans les accords de libre-échange à venir.


Kanalreunion.com