Union européenne

Avancée pour les pêcheurs réunionnais

Parlement européen

Témoignages.re / 7 février 2017

Ce lundi 6 février à Bruxelles, la commission du développement régional (REGI) du Parlement européen a adopté à l’unanimité (26 voix pour, 1 abstention) le rapport de Younous Omarjee sur la gestion des flottes de pêche dans les régions ultrapériphériques (RUP).

JPEG - 40.8 ko

Ce rapport fait suite à la délégation du Parlement européen qui s’était rendue en 2016 à La Réunion afin de cerner au plus près la réalité de la pêche et des pêcheurs dans les Régions Ultrapériphériques. Le rapport de la commission REGI précède celui de la commission pêche.

Le rapport de Younous Omarjee, adopté ce lundi 6 février par la commission REGI, fait pleinement écho aux demandes de l’ensemble des pêcheurs ultramarins et plaide pour qu’une solution aussi rapide que possible soit trouvée afin d’autoriser les aides pour le renouvellement et la modernisation des flottes artisanales et traditionnelles des RUP. Tout en rappelant l’importance du secteur de la pêche pour le développement local des RUP il appelle aussi au soutien et au renforcement des filières pêche des RUP, notamment via la simplification de l’accès aux fonds européens, une meilleure application de l’article 349, la création à l’horizon 2020 d’un nouvel instrument POSEI spécifique pour la pêche.

Le rapport du Député européen demande également la réalisation d’analyses d’impact pour les RUP et les PTOM chaque fois que ceux-ci sont concernés par des accords de pêche et des accords commerciaux.

Pour Younous Omarjee « ce rapport est une étape pour assurer un développement optimal des potentiels de la pêche dans nos régions ultrapériphériques. Avec tous les pêcheurs réunionnais, mahorais et ultramarins nous avons déployé un immense travail collectif depuis près d’un an, et je tiens à saluer tous ceux qui s’y sont impliqués : petits pêcheurs, filières, CRPM. Ce résultat est le premier d’une longue bataille qui se poursuivra le mois prochain en commission pêche, puis dès son adoption par la plénière du Parlement européen en Avril/Mai, auprès de la Commission européenne. J’invite d’ores et déjà les Présidents des Régions Ultrapériphériques, dans la perspective du forum RUP de mars à Bruxelles, à se saisir des propositions de ce rapport. »