La Réunion dans "Témoignages"

Aimé Césaire aux côtés des Réunionnais

Lutte contre l’Ordonnance Debré

Témoignages.re / 16 avril 2008

Le dépôt de la proposition de la loi abolissant la colonisation en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique et à La Réunion est une des nombreuses actions qu’Aimé Césaire a menées en solidarité avec les Réunionnais.

26 ans plus tard, il est partie prenante dans le débat pour l’abrogation de l’Ordonnance Debré promulguée en 1960, comme le rappelle Eugène Rousse dans un article paru dans "Témoignages".

PDF - 699.8 ko

Sur la base de cette ordonnance scélérate qui visait particulièrement les communistes, des Réunionnais ont été expulsés de leurs pays pour des raisons politiques, d’autres ont été radiés de la fonction publique pour la même raison. Symbole de l’arbitraire à l’époque où la fraude massive bâillonnait l’expression démocratique, cette ordonnance sera finalement abolie grâce à la mobilisation des démocrates et des exilés. Ces derniers ont d’ailleurs mené une grève de la faim pour lutter contre cette injustice.

Lors du débat à l’assemblée, Aimé Césaire intervient pour rappeler que l’Ordonnance Debré « a ruiné des familles, a brisé des carrières, a rompu des ménages ». Elle donnait « à des hommes le choix entre l’exil et la misère ».

Aimé Césaire dénonce l’enquête policière à laquelle étaient alors soumis les fonctionnaires souhaitant servir Outre-mer, et déplore que ce régime d’exception installé par l’Ordonnance Debré ait pu durer douze années.


Kanalreunion.com