La Réunion dans "Témoignages"

Bon anniversaire "Témoignages"

Il y a 68 ans, la fondation de notre journal par le Dr Raymond Vergès

Témoignages.re / 5 mai 2012

C’est le 5 mai 1944 que le Dr Raymond Vergès fonda notre journal, aidé d’un petit groupe de militants.

Quand le Docteur Raymond Vergès décide de fonder le journal "Témoignages", le monde est déchiré par la guerre. La totalité de la France est alors occupée par les armées nazies. À ce moment-là, seule l’armée soviétique est confrontée directement aux forces de l’Axe, et si La Réunion s’était libérée du joug du gouvernement de Vichy, le nazisme était encore loin d’être vaincu. Ce n’est en effet qu’un mois après le numéro que nous reproduisons ci-contre qu’eut lieu le Débarquement en Normandie, suivi de l’autre Débarquement en Provence.
À cette époque, La Réunion était plongée dans la misère. La population était confrontée à la malnutrition, au paludisme et à de nombreuses autres maladies. La majorité des Réunionnais vivait dans des cases en paille, l’eau du robinet était un luxe, tout comme l’électricité. Il n’y avait alors qu’un seul lycée de garçons, et un collège pour filles.
Pour se protéger de cette misère, les travailleurs n’avaient droit à quasiment rien : pas de Sécurité sociale, pas d’allocation en cas de licenciement, des salaires tellement bas qu’ils suffisaient à peine pour se nourrir. Et il existait à cette époque une classe qui était au pouvoir et qui refusait tout changement.

Le projet réunionnais de changement

C’est dans ce contexte qu’à La Réunion, un grand mouvement avait commencé à se constituer dans les années 30. Dockers, ouvriers d’usine, planteurs et fonctionnaires avaient réussi à s’unir dans de grandes manifestations pour en finir avec la misère. Deux syndicalistes étaient alors à la tête de ces revendications : le Docteur Raymond Vergès et Léon de Lépervanche. Ces Réunionnais avaient alors imaginé eux-mêmes un moyen de sortir de la crise, c’était d’abolir le statut colonial et de transformer La Réunion en département. Ainsi l’égalité serait acquise de plein droit, et les lois sociales capables de libérer la population de la misère seraient appliquées.
Contre cette revendication, les conservateurs ont utilisé toute sorte d’arguments contre le changement. Certains ont même pactisé avec l’extrême droite au pouvoir en France pendant la guerre. Mais en novembre 1942, grâce au combat de la population du Port notamment, La Réunion est libérée et devient un territoire de la France Libre.

Au cœur de la bataille

Moins de deux ans plus tard, le Docteur Raymond Vergès crée le journal "Témoignages", l’organe de défense des sans-défense. "Témoignages" prendra alors une part active dans la bataille pour sortir du statut colonial. Moins de 18 mois après la création de "Témoignages", les Réunionnais décident d’élire comme député Raymond Vergès et Léon de Lépervanche, les deux candidats du CRADS soutenus par les syndicats de travailleurs.
Cette élection ouvre la porte du changement qui se concrétisera quelques mois plus tard par le vote de la loi abolissant le statut colonial. Promulguée le 19 mars 1946, la loi Vergès-Lépervanche ouvre l’ère de l’égalité à La Réunion. Ainsi le changement a été rendu possible par la lutte.
68 ans après la fondation de "Témoignages", les Réunionnais ont à nouveau rendez-vous avec le changement.

M.M.


Kanalreunion.com