La Réunion dans "Témoignages"

Commémoration de l’abolition de l’esclavage

Manuel Marchal / 25 août 2012

20 décembre 1948

À La Réunion, la commémoration du 20 Décembre est de longue date un acte militant. Au moment de la bataille pour l’abolition du statut colonial, le 20 Décembre était l’occasion de planter des arbres de la liberté, comme cela fut le cas lors de la dénomination de la place Sarda Garriga quand le Docteur Raymond Vergès était maire de Saint-Denis.
En 1948, Saint-Denis est sous la botte d’une municipalité installée par la fraude à la suite de la dissolution de celle dirigée par le fondateur de "Témoignages". Les conservateurs décident d’interdire la commémoration du 20 Décembre. Qu’à cela ne tienne, des milliers de travailleurs défient le pouvoir et défilent pendant des heures à Saint-Denis jusqu’au Barachois.
Malgré toute la répression, l’instinct de résistance du peuple réunionnais avec son Parti communiste a sauvé le 20 Décembre. Et depuis 1982, le pouvoir parisien le reconnaît officiellement.
Voilà une contribution de notre peuple à la mémoire collective du monde.

M.M.


Kanalreunion.com