La Réunion dans "Témoignages"

La concentration de l’industrie sucrière

Planteurs et ouvriers dans la lutte

Manuel Marchal / 28 juillet 2007

Contre la fermeture de l’usine de Savanna, "Témoignages" appelle à manifester le lundi suivant.
La fermeture de l’usine de l’Ouest marque une étape importante dans la concentration de la partie industrielle de la filière canne-sucre. Une concentration qui allait aboutir à la situation actuelle : le maintien de seulement deux usines à La Réunion, le Gol et Bois-Rouge.

PDF - 1.4 Mo

Unis dans la lutte contre la fermeture de Savanna, planteurs et ouvriers sont les perdants de cette concentration industrielle. Les travailleurs des usines fermées ont été licenciés. Quant aux planteurs, ils sont à la merci d’une fausse manœuvre de l’usinier qui retarde la campagne sucrière. C’est ce qu’ont rappelé les pannes successives qui ont touché cette année les deux dernières usines sucrières à La Réunion. Deux pannes dont la responsabilité incombe totalement à l’usinier, mais dont les planteurs subissent financièrement les conséquences. Pourtant, les planteurs n’ont pas été associés à la décision qui a eu pour effet l’arrêt de l’usine qui traite leurs cannes.