La Réunion dans "Témoignages"

La lutte pour l’égalité

Indemnisation du chômage et salaire minimum

Manuel Marchal / 29 octobre 2007

Trente-trois ans après l’abolition du statut colonial, les allocations chômage et le SMIC auxquels ont droit les Réunionnais sont inférieurs à ceux de la France. Pourtant, dans le même temps, la vie est plus chère, et le chômage plus important.

Saisissant l’occasion de la venue du secrétaire d’État aux DOM-TOM, la CGTR l’interpelle : pourquoi les Réunionnais sont-ils traités en inférieurs ?

PDF - 418.9 ko

Quant au SMIC, sa prochaine revalorisation doit être annoncée dans une semaine. Mais la question est de savoir si l’écart avec le salaire minimal en France va s’accroître. L’égalité était encore loin.
Mais pour le SMIC et les allocations chômage, l’égalité a été obtenue. C’est le résultat de luttes pour faire appliquer une loi votée en 1946, à l’initiative notamment de deux députés réunionnais : Léon de Lépervanche et Raymond Vergès.