La Réunion dans "Témoignages"

Le scandale de la cantine payée deux fois

Rentrée scolaire dans la mobilisation

Manuel Marchal / 25 août 2007

En 1985, 300 millions de francs sont prélevés sur les allocations familiales auxquelles ont droit les Réunionnais pour abonder le FASO. Sur cette somme, 195 millions servent à payer la cantine.
Ceci étant, la cantine doit donc être gratuite, puisque les parents l’ont déjà payée par le biais de la retenue qui est opérée sur les allocations familiales au profit du FASO. Eh bien non, l’administration demande donc aux familles de payer une deuxième fois. Le gouvernement revient là sur un engagement pris à Paris devant les élus du Conseil régional.

PDF - 451.4 ko

Face à cette injustice, un large mouvement s’est constitué à La Réunion. Le grand rassemblement du Comité d’organisation pour le rassemblement de la jeunesse (CORJ) a rencontré la veille un franc succès.
« Le gouvernement a tourné le dos à ses engagements au dernier moment », écrit "Témoignages", « non content de renier ses engagements, il a créé la discrimination, en accordant à certains élèves la gratuité des cantines et en écartant arbitrairement d’autres du bénéfice de ce droit.
"La bourse aux boursiers et la cantine gratuite pour tous" :
plus qu’un simple slogan, c’est surtout un droit auquel prétendent tous les boursiers, dont les parents voient les allocations familiales amputées au profit du FASO. Un sentiment partagé par l’ensemble de ceux qui étaient présents hier au stade Lambrakis. D’où leur accord enthousiaste avec le mot d’ordre lancé hier par la CORJ : "Faites-vous tous inscrire à la cantine mardi, car c’est votre dû ! Pas de discrimination !" »
La mobilisation contre ce type de mesure discriminatoire, où les Réunionnais sont traités en inférieurs puisqu’ils n’ont pas droit à l’intégralité des allocations familiales qui leur est due, permettra peu à peu d’arracher l’égalité sociale. Aujourd’hui, le FASO n’existe plus et les allocations familiales sont versées directement et totalement aux Réunionnais.

M.M. 


Kanalreunion.com