La Réunion dans "Témoignages"

Le SMIC : un maximum pour beaucoup

Pouvoir d’achat

Témoignages.re / 17 février 2009

En août 1977, "Témoignages" a largement évoqué une étude de l’INSEE sur l’évolution du pouvoir d’achat entre 1967 et 1976.
Selon l’INSEE, en dix ans, le pouvoir d’achat du travailleur payé au SMIC avait augmenté. Un fait explique notamment ce gain. Entre 1967 et 1976, le gouvernement a diminué la différence entre le SMIC réunionnais et le SMIC en France. Néanmoins, en 1976, le SMIC à La Réunion était inférieur de 30% par rapport à la France, il était même inférieur à celui des Antilles. Cela donne une idée de la marge de manœuvre dont ont pu disposer les gouvernements qui se sont succédé à Paris les 20 années suivantes. C’est sur cette inégalité qu’ils ont pu s’appuyer pour lâcher des gains de pouvoir d’achat afin de calmer l’urgence sociale. Et avec l’égalité, Paris ne dispose plus de ce levier.
L’autre point évoqué par cet article est la faiblesse des revenus des travailleurs. Pour beaucoup, ce SMIC réunionnais est un maximum qui n’est jamais atteint, notamment pour les travailleurs des usines sucrières.
32 ans plus tard, 52% de la population réunionnaise vit sous le seuil de pauvreté. C’est bien la preuve que pour la majorité des Réunionnais, le SMIC reste un niveau de rémunération à atteindre.

M.M.


Kanalreunion.com