La Réunion dans "Témoignages"

Mobilisation contre l’arbitraire

"Ordonnance Debré"

Témoignages.re / 6 février 2009

Dans son édition du 23 juillet, "Témoignages" annonce la préparation d’une ordonnance par le gouvernement. Ce texte pourrait donner la possibilité à un préfet d’expulser pour des raisons politiques des Réunionnais de leur pays, ou d’interdire le retour d’émigrés pour les mêmes motifs.
Moins de trois mois plus tard, le 15 octobre, était publiée l’"ordonnance Débré" permettant à un préfet d’expulser n’importe quel fonctionnaire pour des raisons politiques. Cette ordonnance qualifiée de « scélérate » sera appliquée, et des Réunionnais durent quitter leur pays. Elle ne fut abrogée qu’en 1972, après des années de lutte marquées notamment par une grève de la faim des personnes ciblées par l’ordonnance.

Les Réunionnais visés
Gervais Barret, Nelly Barret, Boris Gamaleya, Clélie Gamaleya, Bernard Gancarski, Jean Le Toullec, Jean-Baptiste Ponama, Yvon Poudroux, Joseph Quasimodo, Max Rivière, Roland Robert, Pierre Rossolin, Georges Thiebaut.