La Réunion dans "Témoignages"

Pour des mesures spécifiques

Intégration de La Réunion dans l’Europe

Manuel Marchal / 6 décembre 2007

Dans un avis adopté unanimement, le Comité économique et social demande que Bruxelles prenne en compte la situation particulière de La Réunion lors de son intégration au Marché Commun.

Le Comité économique est social indiquait qu’à l’époque, seule l’association avec l’Europe, en dehors du Marché commun sur le modèle des accords de Lomé avec les pays ACP permettait de préserver les intérêts d’une économie sous-développée tout en lui donnant la possibilité d’écouler des produits sur le marché d’une économie développée.

PDF - 490.9 ko

30 ans après cette analyse, il s’avère que La Réunion est intégrée dans l’Union européenne en ayant droit à un statut qui n’existait pas à l’époque : la région ultrapériphérique. Ce qui donne droit à des mesures spécifiques, adaptées à un contexte particulier.
Lors du dernier Conseil des ministres de la COI, ce statut a été pris en compte par des pays ACP en négociation avec l’Union européenne. Ce qui veut dire que ce statut original, résultat notamment des batailles menées par Paul Vergès au Parlement européen, est reconnu par l’Union européenne, mais également par les pays ACP avec qui elle négocie.

M. M.