La Réunion dans "Témoignages"

Un député de La Réunion défend les victimes du cyclone de 1948

Le Dr. Raymond Vergès à l’Assemblée nationale

Témoignages.re / 9 janvier 2013

JPEG - 58.6 ko

C’est le matin du 29 janvier 1948 que la nouvelle du passage d’un cyclone meurtrier arrive à Paris. Aussitôt, le Dr. Raymond Vergès lance la mobilisation pour que les Réunionnais aient droit à un soutien à la mesure du cataclysme. Il obtient le soutien du groupe communiste et compte déposer une proposition de loi, cosignée par Aimé Césaire et le groupe. Mais pour que cette question soit débattue à l’Assemblée, Raymond Vergès dut batailler pendant deux jours. Il resta ainsi jusqu’à la fin de la séance de nuit du 30 janvier, à 6 heures du matin. Puis l’après-midi même, il put enfin prendre la parole pour exposer le motif de la proposition de loi. Voici le compte rendu des débats dans “Témoignages” du 6 février 1948. Parallèlement, la solidarité s’organisait via des télégrammes entre La Réunion et la France.

JPEG - 908.5 ko


Kanalreunion.com