La Réunion dans "Témoignages"

Une situation aggravée

Droit au logement

Manuel Marchal / 8 janvier 2008

Une étude d’un professeur de l’Université de La Réunion évoque combien il est nécessaire d’anticiper sur l’impact de la croissance démographique dans le domaine du logement.
Or, à cette époque, le droit au logement est déjà loin d’être une réalité pour les Réunionnais. Sur 120.000 logements, 40.000 sont insalubres.

PDF - 505.7 ko

Huit ans plus tôt, une étude estimait déjà que sur 100.000 logements à La Réunion, 63.000 devaient être reconstruits ou réhabilités.
Force est de constater qu’au moment où entre en vigueur à La Réunion le droit au logement opposable, le logement est en crise comme en témoigne le nombre de 26.000 demandeurs de logement social.
Les mesures exceptionnelles préconisées dans l’article ci-contre, justifiées par une situation exceptionnelle, ainsi que les propositions pour construire moins cher n’ont pas été mises en œuvres. La situation actuelle rappelle que ces solutions sont toujours d’actualité.

M. M.


Kanalreunion.com