Santé vie pratique

À l’hôpital, les bactéries se cachent vraiment partout !

Témoignages.re / 14 août 2009

Après les cravates des médecins, voici donc les claviers d’ordinateurs. Une étude américaine met en évidence le rôle de ces instruments dans la transmission des maladies nosocomiales. Ils constitueraient même de véritables réservoirs à bactéries. Le Dr William Rutala et son équipe, de l’Université de Caroline du Nord, ont réalisé des prélèvements sur 25 claviers dans différents hôpitaux. Le résultat est probant : chacun hébergeait au moins deux types de bactéries.
Et tous les prélèvements se sont révélés positifs au staphylocoque dit à coagulase négative, une bactérie fréquemment isolée lors d’infections nosocomiales. L’auteur insiste donc sur « l’importance de désinfecter quotidiennement tous les claviers d’ordinateurs dans les hôpitaux, mais aussi les cabinets médicaux ». Afin bien sûr d’éviter que toutes ces bactéries ne se propagent ensuite via les mains des médecins et autres personnels soignants.


Kanalreunion.com