Santé vie pratique

Allergie de l’enfant : pour un diagnostic précoce

Témoignages.re / 22 mars 2010

« Ne laissez pas les allergies lui compliquer la vie ! ». La 4ème Journée nationale de l’Allergie qui aura lieu ce 23 mars s’intéressera plus particulièrement aux enfants. Organisée par l’Association Asthme et Allergies, elle vise à sensibiliser et informer des parents parfois désorientés.

Comment savoir si mon enfant est allergique ? Quels tests peut-on pratiquer et surtout, à partir de quel âge ? Comment prévenir et traiter une allergie ? Toutes ces questions et bien d’autres seront abordées au cours de réunions d’information animées par des professionnels de santé.

En France, 20% à 25% de la population générale présente une allergie. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, l’allergie est ainsi la quatrième maladie chronique la plus fréquente dans le monde. Avec en première ligne les enfants donc, puisque 20% d’entre eux souffrent d’un eczéma. Et plus de 5% sont victimes d’une allergie alimentaire.

Principal facteur prédisposant, les antécédents familiaux. Le risque d’évoluer vers une allergie est ainsi de 80% si les deux parents sont atteints de la même, de 40% à 60% si les deux souffrent d’une allergie différente et enfin de 20% à 40% si un seul est concerné.

Les parents doivent être attentifs à plusieurs types de signaux : symptômes, facteurs déclenchants, périodicité… Ces informations seront essentielles au médecin allergologue pour diagnostiquer l’allergie, pour en identifier la source et mettre en place une prise en charge aussi précoce que possible. C’est indispensable ! Car, trop souvent, les manifestations allergiques sont perçues comme une simple gêne au cours de l’enfance. Or, elles peuvent s’amplifier avec l’âge, et prendre la dimension d’un handicap réel.

www.asthme-allergies.org.


Kanalreunion.com