Santé vie pratique

Allergies : s’informer pour mieux prévenir

Destination santé

Témoignages.re / 25 avril 2013

Près de 6 millions de Français souffrent de rhinite allergique. Yeux irrités, nez qui coule en continu, accès d’éternuements incoercibles…

JPEG - 84.2 ko

Au total, un Français sur cinq serait allergique à une substance au moins. Il peut s’agir d’un aliment, d’un médicament, d’un pollen… Lorsque l’organisme est le siège d’une réaction allergique, il libère une substance, l’histamine, qui est responsable des réactions qui vont s’ensuivre. Si l’on fait abstraction du choc anaphylactique qui peut entraîner la mort quasi immédiate, les conséquences de l’allergie sont multiples et variées :

- Il y a bien sûr l’œdème de Quincke, qui se caractérise par un gonflement rapide de la peau (les lèvres, les paupières, les doigts…) et des muqueuses. Il peut provoquer des accidents dramatiques, par suffocation par exemple ;

- La victime d’allergie peut également souffrir de vertiges, de syncope, d’évanouissement ou de vomissements ;

- Les allergies alimentaires ou aux médicaments, les allergies aux piqûres d’insectes ou au latex par exemple sont très souvent responsables d’eczéma et d’urticaire ;

- Le nez bouché, un écoulement nasal ou des éternuements, des yeux rouges traduisent plutôt une allergie dont le siège est respiratoire.

La rhinite allergique ne doit pas être négligée

Même si elle est courante, la rhinite ne doit pas être négligée. Mal soignée, elle peut se compliquer : surinfection, atteinte des voies respiratoires inférieures, otite moyenne. Et dans certains cas, elle peut évoluer jusqu’à des accès d’asthme. Les traitements habituellement proposés, comme les anti-histaminiques, sont le plus souvent efficaces. Certains sont disponibles sans ordonnance et sous forme générique. C’est le cas de la cétirizine. 

Parlez-en à votre pharmacien et à votre médecin. Il ne manquera pas, en plus, de vous rappeler quelques conseils de bon sens : comme le fait d’éviter de trop ouvrir les fenêtres, au travail ou en voiture. Les allergènes, en effet, sont bien souvent dehors… Peut-être même vous recommandera-t-il d’éviter de tondre la pelouse ! Pour les aficionados de Facebook, rendez-vous sur l’application « AaaaaaaTchoum », disponible sur la page de Biogaran. Sous une approche ludique (on peut y défier ses amis…), elle apporte des informations pratiques et permet aussi de tester nos connaissances sur l’allergie.

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com