Santé vie pratique

Alzheimer : la luminothérapie redonne du rythme

Destination santé

Témoignages.re / 27 janvier 2012

Selon un travail américain, les séances de luminothérapie proposées aux patients souffrant de la maladie d’Alzheimer n’auraient rien du gadget. Leur efficacité, au contraire, serait réelle. La luminothérapie vise à compenser artificiellement le déficit d’ensoleillement. Le traitement consiste à s’exposer à la lumière de lampes de haute intensité, dont le spectre est proche de la lumière du jour.

Des scientifiques de la Wayne State University ont suivi 20 femmes de plus de 65 ans souffrant de la maladie d’Alzheimer. Une partie a bénéficié de séances de luminothérapie tandis que l’autre groupe a été exposé à une simple lumière rouge. Or, chez les patientes du premier groupe, les auteurs ont observé une nette amélioration de nombreux paramètres, tant objectifs que subjectifs. Elles ont gagné en vivacité d’esprit, en facilité et en clarté d’expression orale, et leur coordination motrice s’est améliorée. Les auteurs ont également noté une amélioration générale de leur humeur.

Le Pr Pierre Krolak-Salmon, responsable du Centre de Mémoire, de Ressources et de Recherche à Lyon, se réjouit que de telles études soient menées. « Les résultats obtenus grâce à la luminothérapie sont extrêmement encourageants. En rétablissant le rythme veille/sommeil, nous augmentons les chances d’apaisement des patients, de diminution du niveau d’anxiété avec un meilleur repos. Cela retentit sur l’ensemble des troubles du comportement, comme l’agitation, l’agressivité, voire les syndromes délirants et autres hallucinations ».


Kanalreunion.com