Santé vie pratique

Astigmatisme : des lentilles bien en place

Destination santé

Témoignages.re / 27 avril 2012

« Beaucoup de patients s’imaginent encore que leur astigmatisme ne peut être corrigé par des lentilles. Or, c’est inexact », nous explique le Dr Marie Delfour-Malecaze, ophtalmologiste à la clinique Saint-Jean Languedoc de Toulouse.

Rappelons que la vision d’un astigmate est déformée parce que la cornée présente une forme ovale au lieu d’être bien ronde. Ainsi certains astigmates ont-ils du mal à distinguer les marches d’un escalier, tandis que d’autres auront de la peine à discerner parfaitement certaines lignes obliques... « Souvent, l’astigmatisme est combiné à une myopie, une hypermétropie ou une presbytie ».

Pour compenser l’astigmatisme, il est nécessaire de ramener en un seul et même point de la rétine tous les rayons lumineux traversant la cornée. La correction passe par des lunettes ou des lentilles. Dans le dernier cas, les évolutions techniques ont complètement changé la donne. Notamment grâce à la mise au point de nouveaux systèmes de stabilisation comme la “Géométrie à Stabilisation Accélérée”.

« Chez les astigmates, il est primordial que la lentille reste en place entre deux clignements d’œil », indique le Dr Marie Delfour-Malecaze. « De nouveaux produits ont été développés ces dernières années, pour permettre aux lentilles d’être le plus stables possible. Mes patients d’ailleurs constatent une amélioration de leur acuité visuelle. L’autre évolution concerne le mode de renouvellement. Auparavant, on portait ses lentilles pendant un an, ce qui augmentait le risque d’infection. Aujourd’hui, nous avons des lentilles à renouvellement mensuel, 15 jours, et même journalier ». Ainsi le risque d’infection ou de simple irritation se trouve-t-il contrôlé dans les meilleures conditions. « C’est un vrai confort de vie. Les patients sont ravis, par exemple, de pouvoir s’adonner sans contraintes à leur sport favori. Faire de l’exercice physique avec des lentilles, c’est bien plus agréable qu’avec des lunettes. L’acuité visuelle est également bien supérieure », conclut Marie Delfour-Malecaze. Désormais, les astigmates bénéficient des mêmes possibilités d’appareillage que les myopes.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com