Santé vie pratique

Bande dessinée : face à l’obésité, il est libre Max

Témoignages.re / 21 décembre 2010

Parler d’obésité infantile aux plus jeunes de façon pédagogique tout en restant amusant, c’est un sacré pari ! Mais un pari gagnant pour Ange Lise et Yrgane Ramon, respectivement scénariste et illustratrice de… “Max fait le poids”. Un bouquin tout léger — 46 pages — qui montre en images le quotidien d’un enfant sujet au surpoids, en butte aux mauvaises blagues… et qui décide d’en sortir. A 12 ans, Max est obèse. Et alors ? Et alors… il est le dernier que l’on choisit pour intégrer une équipe durant le cours d’EPS. « Je suis nul, je suis un monstre, je suis gros »… Le jeune garçon, qui a fini par légitimer les railleries et se reproche ses 30 kg en trop, acquiert de curieux leitmotivs pour son âge. Jusqu’au jour où il rencontre Outch, le cafard qui parle.

La blatte bavarde en fait, est l’allégorie de sa bonne conscience. Et par des conseils tout simples — ne pas manger entre les repas, pratiquer une activité physique, faire fi du regard d’autrui… — la bestiole va enseigner à Max comment bien manger… et l’art de s’accepter.

Petit air de nouveauté, l’ouvrage se termine par des conseils… interactifs. Car Outch s’adresse directement aux jeunes lecteurs. Alors que l’obésité infantile est un réel problème de santé publique, toutes les armes sont bonnes pour contrer le phénomène, même si les chiffres les plus récents sont rassurants, en comparaison d’autres pays. Alors, Outch est le bienvenu lorsqu’il explique lui aussi que « Maigrir, c’est mathématique », « qu’il n’y a pas d’aliments interdits » et « en quoi bouger est un vrai plaisir ». Un joli ouvrage, plein d’humour… et de bon sens. Max fait le poids” , Ange Lise et Yrgane Ramon, Editions Tutti Kids.


Kanalreunion.com