Santé vie pratique

Bébé tousse ? Vous ne zapperez plus l’étape “médecin”

Témoignages.re / 7 mai 2011

Tous les médicaments contre la toux contenant de la pholcodine « seront désormais soumis à prescription médicale obligatoire », annonce le 4 mai l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS). Ces traitements étaient sur la sellette depuis quelques mois déjà, car ils présentent un risque d’accident en présence d’anesthésiques utilisant des dérivés du curare.

En France et depuis la fin des années 60, la pholcodine est utilisée dans le traitement de courte durée des toux sèches et des toux d’irritation. C’est-à-dire de la toux sèche gênante. Jusqu’à aujourd’hui, les médicaments à base de pholcodine étaient délivrés sans ordonnance dans les pharmacies. Et ils étaient nombreux puisqu’en France, pas moins de 23 spécialités sont concernées.

Pourquoi ce revirement ? Parce que des études ont suggéré l’existence d’un lien entre la prise de pholcodine et une réaction allergique aux curares. Une réaction « rare, mais grave lors d’anesthésies ». Une réévaluation du rapport bénéfice/risque des médicaments en question est actuellement menée à l’Agence européenne du médicament (EMA). Les résultats en sont attendus pour le mois de juillet 2011. « D’ici là », précise l’AFSSaPS, ces médicaments « ne peuvent désormais être délivrés que sur présentation d’une prescription médicale ». Vous pourrez télécharger la Liste des 23 spécialités à base de pholcodine commercialisées en France dans la Bibliothèque Pdf de www.destinationsante.com, rubrique Santé publique.


Kanalreunion.com