Santé vie pratique

Binge drinking : la mémoire prend l’eau

Destination santé

Témoignages.re / 25 mai 2011

Une étude espagnole pointe du doigt les ravages du binge drinking chez les étudiants. Ingurgité rapidement et à fortes doses (plus de 4 à 5 verres en une même occasion), l’alcool provoquerait en effet des dommages irréversibles au niveau de l’hippocampe, une zone du cerveau essentielle aux fonctions de mémoire. Petit rappel : le binge drinking, selon l’OMS, correspond à la consommation d’au moins 5 verres pour un homme et 4 verres pour une femme, lors d’une même occasion. Autrement dit, lors d’un même événement. Or, dans la pratique, les jeunes consomment souvent bien davantage…

Le Pr Maria Parada, de l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne, s’est intéressée aux conséquences sur la mémoire et l’apprentissage d’une consommation excessive de boissons alcoolisées par des étudiants. Sa cohorte de 122 volontaires était composée pour moitié de jeunes qui avaient expérimenté plusieurs épisodes d’ivresse rapide. L’autre moitié a constitué un groupe contrôle. Tous ont dû passer des tests pour évaluer leur mémoire et leurs facultés d’apprentissage.

Verdict : les adeptes du binge drinking ont obtenu des résultats bien plus faibles à ceux des membres de l’autre groupe. Prise de risques inconsidérés, maladies cardiovasculaires et, donc, troubles de la mémoire… Le binge drinking révèle chaque jour un peu plus ses méfaits.


Kanalreunion.com