Santé vie pratique

BPCO : surveiller les poumons des femmes

Destination santé

Témoignages.re / 15 novembre 2011

Maladie respiratoire chronique, évolutive et irréversible, la BPCO est encore sous-estimée et sous-diagnostiquée en France. Notamment chez les femmes. Les explications du Pr Isabelle Tillie-Leblond du CHU de Lille. Avec des consœurs de la Société française de pneumologie, elle a créé le groupe de travail femme et poumon. « Nous nous sommes rendu compte qu’il existait de fortes variations dans les maladies respiratoires entre les femmes et les hommes. C’est notamment le cas pour la BPCO », souligne Isabelle Tillie-Leblond. Selon notre spécialiste, près de 40% des patients souffrant de cette maladie sont des femmes. Et dans 90% des cas, le tabagisme est en cause !

Oui encore et toujours le tabac. « Il est en augmentation constante chez les femmes et c’est un facteur majeur de maladies respiratoires ». Plus grave, le tabagisme serait en réalité encore plus néfaste chez les femmes. « Elles sont beaucoup plus sensibles à l’action du tabac. Leurs voies aériennes étant plus petites. A tabagisme égal, les femmes sont plus malades, ont un souffle et une fonction respiratoire beaucoup plus amputés qu’un homme. Par conséquent, elles verront plus rapidement leur qualité de vie se dégrader ».

Par ailleurs, « l’image de la femme souffrant d’une BPCO est très peu répandue. Le médecin va au préalable penser à un asthme, par exemple ». C’est pourquoi le Pr Tillie Leblond conseille aux femmes fumeuses de faire mesurer régulièrement leur souffle auprès de leur médecin. « Elles doivent s’assurer qu’elles ne souffrent pas de BPCO ». Il est vital de diagnostiquer le plus précocement possible la BPCO. Car l’arrêt du tabac, associé à la mise en place d’un traitement, permet d’arrêter son évolution. C’est d’autant plus important qu’en France, deux tiers des patients ignorent qu’ils sont atteints d’une BPCO. Pour davantage d’informations sur la BPCO, consultez le site www.lesouffle.org. Vous y trouverez, entre autres, un questionnaire qui vous permettra de déterminer si vous êtes concerné par la maladie.


Kanalreunion.com