Santé vie pratique

Bronchiolite : la kinésithérapie respiratoire est-elle vraiment efficace ?

Destination santé

Témoignages.re / 18 novembre 2010

Selon une étude française citée par la “Revue Prescrire”, les séances de kinésithérapie respiratoire destinées aux nourrissons hospitalisés pour bronchiolite n’accéléreraient pas la guérison. Elles seraient même à l’origine de vomissements plus fréquents, et de… troubles respiratoires. Le travail en question a été mené par l’équipe du Dr Vincent Gajdos, de l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart (92). Ce travail, qui a pris en compte 496 enfants de moins de 2 ans hospitalisés pour une bronchiolite, a comparé la kinésithérapie respiratoire aux techniques d’aspiration nasale sans kiné. Dans les deux cas, l’objectif était d’accélérer le flux expiratoire par une toux provoquée.

Selon les rédacteurs de la “Revue Prescrire”, « il n’y a pas eu de différence statistiquement significative ni en termes d’admission en réanimation, ni en termes d’hospitalisation dans le mois suivant, ni en termes de recours à une antibiothérapie ». En France, l’Institut de Veille sanitaire (InVS) estime pour sa part « que la bronchiolite touche chaque hiver près de 30% des nourrissons, soit environ 460.000 cas par an ». Et 2% seraient hospitalisés pour une bronchiolite plus sévère.


Kanalreunion.com