Santé vie pratique

Buvez peu, mais buvez bien et bon !

Témoignages.re / 22 décembre 2009

Au moment de Noël et côté boissons aussi, c’est la fête ! Sentez, regardez, dégustez… mais consommez avec modération ! Pour l’OMS, une consommation d’alcool « à moindre risque » correspond à 3 verres standards (10 g d’alcool par verre) quotidiens pour les hommes, deux verres pour les femmes. En veillant à préserver au moins un jour sans alcool dans la semaine. Dans les périodes de fête, vous pouvez “monter” jusqu’à 4 verres en une seule et même occasion, à condition de ne pas prendre le volant.

Pour éviter d’avoir “la gueule de bois” même après en avoir absorbé des quantités raisonnables, abstenez vous de boire à jeun. C’est là que l’alcool fait le plus mal. L’estomac étant vide, il passe très vite et en totalité dans le sang, alors qu’il est si facile de grignoter quelque chose une heure avant l’apéritif pour se mettre à l’abri...

N’oubliez pas qu’une dose “commerciale” de boisson alcoolisée correspond toujours à la même quantité d’alcool. Et cela qu’il s’agisse d’un verre de vin, d’une flûte de champagne ou d’un “Baby” de whisky.

Pour une même dose d’alcool enfin, l’alcoolémie diffère selon le sexe. Pour un verre, comptez 0,20 g/l chez un homme et 0,33g/l par litre chez une femme. En moyenne bien sûr : ces chiffres sont en effet calculés pour un poids moyen de 75 kg chez l’homme et 60 kg chez sa compagne. Ces taux seront toutefois inférieurs si vous buvez au cours d’un repas. Mais attention, quelle que soit la quantité consommée, le pic d’alcoolémie à jeun est atteint en 30 minutes. Contre 1 heure en mangeant.


Kanalreunion.com