Santé vie pratique

Cancer de la thyroïde : incidence en hausse

Destination santé

Témoignages.re / 7 juin 2011

Considéré comme un cancer relativement rare il y a 30 ans, le cancer de la thyroïde s’avère aujourd’hui plus fréquent. Selon un rapport de l’Institut de Veille sanitaire (InVS), « le nombre de diagnostics a beaucoup augmenté » ces dernières années en France. Cette évolution est-elle liée à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, fin avril 1986 ? Les auteurs évoquent surtout les changements survenus dans les pratiques médicales et diagnostiques. Celles-ci, en effet, « ont elles-mêmes beaucoup évolué ».

L’incidence du cancer de la thyroïde en France aurait ainsi augmenté de 6% par an en moyenne sur l’ensemble de la période 1980/2005. En 2005, il occupait les 5ème et 21ème rangs respectivement pour l’incidence et la mortalité par cancers chez la femme (5.073 cas par an et 256 décès). Chez l’Homme, avec 1.599 cas et 147 décès, il occupait le 19ème rang pour les deux indicateurs. « Pour expliquer ces augmentations », expliquent les auteurs du rapport, « on évoque principalement l’évolution des pratiques médicales ». La réalité, toutefois, ne paraît pas figée. L’InVS souligne également que « la surveillance des cancers de la thyroïde est justifiée par le fait que cette pathologie peut être induite par une exposition aux rayonnements ionisants, notamment suite aux retombées de l’accident de Tchernobyl sur le territoire français ».

Une évaluation des conséquences sanitaires de l’accident de Tchernobyl en France avait été publiée dès 2001. Ce travail concluait que « les connaissances scientifiques ne (permettaient) pas d’exclure la possibilité d’un faible excès de cancers de la thyroïde en France lié à cet accident », explique l’InVS. Néanmoins et compte tenu des effets à (très) long terme des rayonnements ionisants, aucune hypothèse ne paraît fermée.


Kanalreunion.com