Santé vie pratique

Cancer du foie : pour un dépistage ciblé tous les 6 mois

Destination santé

Témoignages.re / 8 mars 2012

Soucieuse d’améliorer le dépistage du cancer primitif du foie, l’Académie nationale de Médecine recommande la mise en œuvre d’une échographie systématique tous les six mois en cas de cirrhose. Chaque année en France, plus de 6.000 cas de carcinome hépatocellulaire du foie sont en effet diagnostiqués. Le plus souvent à un stade où ce cancer est inaccessible au traitement.

Selon l’Académie, « le cancer primitif du foie est un cancer grave qui représente la troisième cause de mortalité par cancers en France ». Et neuf fois sur dix, il se développe sur un foie cirrhotique. Voilà pourquoi l’Académie souligne que « la population concernée (par ce dépistage) est identifiée. Une échographie réalisée tous les 6 mois permettrait de reconnaître le cancer à un stade (où il est encore) curable ».

Ce serait d’autant plus utile que les traitements « permettent d’agir efficacement, à condition que la lésion soit reconnue à un stade initial de son évolution ». D’ailleurs, les instances scientifiques et académiques sont unanimes à recommander le dépistage du cancer du foie par échographie semestrielle. Pour autant, l’application de ce dernier est aujourd’hui très insuffisante. « Une véritable mobilisation des médecins, spécialistes et surtout généralistes est nécessaire pour obtenir par ce dépistage simple, non invasif et peu onéreux une amélioration du pronostic », indique l’Académie.


Kanalreunion.com