Santé vie pratique

Cancer du sein : veiller au risque de diabète

Destination santé

Témoignages.re / 11 janvier 2013

Selon un travail canadien, les femmes traitées pour un cancer du sein doivent faire l’objet d’un dépistage attentif du diabète de type 2 au moment de leur ménopause. Elles seraient en effet particulièrement exposées alors à cette maladie métabolique.

Le Dr Lorraine Lipscombe et son équipe du Women’s College Research Institute de Toronto ont analysé de manière rétrospective les données médicales de 24.976 femmes âgées en moyenne de 68,4 ans. Toutes avaient souffert d’un cancer du sein. Les scientifiques ont comparé ces informations à celles d’un groupe contrôle de 124.880 femmes, indemnes de cancer du sein et d’âge comparable.

Au total, 10% de ces femmes ont développé un diabète au cours des 5,8 années de leur suivi. Ce risque a été augmenté de 7% dans le groupe “cancer” deux ans après le diagnostic, puis de 21% après 10 ans. Pour l’auteur, les explications de ce phénomène demeurent obscures. Elle avance toutefois deux hypothèses. « Il est possible que les traitements de chimiothérapie puissent provoquer une prise de poids, ce qui constituerait un facteur de risque de diabète », explique-t-elle. « Nous savons également que ces protocoles thérapeutiques ont pour conséquence de diminuer le niveau d’estrogènes. Or, ce dernier point est connu pour favoriser l’apparition d’une maladie métabolique ».

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com