Santé vie pratique

Cancers : montrez donc votre peau

Destination santé

Témoignages.re / 30 mai 2013

La 15ème Journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers de la peau se déroulera ce jeudi 30 mai. Organisé par le Syndicat national des Dermatologues (SNDV) avec le soutien de l’Institut national du Cancer (INCa), ce rendez-vous est aujourd’hui incontournable.


La journée du 30 mai mobilisera des centaines de dermatologues, qui vous accueilleront dans des centres dédiés. Vous trouverez également toutes les informations sur le site www.dermatos.fr et sur l’application SoleilRisk, disponible sur l’ensemble des plateformes de téléchargement.

Au total en 2009, plus de 77.000 patients ont été pris en charge pour un cancer de la peau en France. Et on estime à 9.780 le nombre de nouveaux cas de mélanome cutanés survenus en 2011, ayant entraîné 1.620 décès. Or, ce cancer est visible. Il peut donc être détecté, et traité à un stade précoce.

Le Dr Maud Bergis est dermatologue à Paris et membre du SNDV. « Si vous avez constaté qu’un grain de beauté est apparu ou que son aspect s’est modifié », souligne-t-elle, « appliquez la règle ABCDE développée par les dermatologues. Chacune de ces lettres correspond à une caractéristique qui permet de qualifier les grains de beauté :

- A pour Asymétrie  : il s’agit d’un grain de beauté de forme ni ronde, ni ovale ;

- B pour Bords irréguliers  : les bords du grain de beauté sont découpés, ils présentent des irrégularités ;

- C pour Couleur non homogène . Autrement dit, si vous constatez que votre grain de beauté présente des nuances dans ses couleurs ;

- D pour Diamètre  : si ce dernier est supérieur à 6 mm ;

- Enfin, E pour Evolution s’il change d’aspect avec le temps, s’il gratte, s’il saigne ou s’il brûle

La kératose solaire, un précurseur de cancer

Pour le Dr Maud Bergis, « si vous observez l’un de ces critères, le mieux est d’aller consulter votre médecin ». Outre les grains de beauté dont l’aspect a évolué, il existe d’autres signes d’alerte. Et notamment ce que les spécialistes appellent la kératose actinique ou kératose solaire. « Elle survient lorsqu’une cellule cutanée se met à trop se multiplier. Un phénomène provoqué par l’abus d’exposition au rayonnement solaire », explique le Dr Bergis . « La kératose n’est pas cancéreuse en elle-même, mais sans traitement, elle peut entraîner un carcinome, un cancer de la peau qui reste localisé. Cela se présente comme une petite lésion rose, qui pèle un peu, avec un aspect rugueux. Elle peut guérir spontanément puis réapparaître ».

Les kératoses solaires peuvent être présentes sur le visage, le crâne, les avant-bras, le dos de la main. Autrement dit, les zones découvertes. Et tout comme pour le mélanome, certaines populations sont plus à risque que d’autres. C’est le cas des personnes à phototype clair de type anglo-saxon, ou des professionnels exposés à la lumière naturelle. Enfin, les personnes qui ont des antécédents personnels ou familiaux de cancers de la peau sont également à risque. Au même titre que les clients des cabines de bronzage.

©Agence de Presse Destination Santé-2013

A La Réunion

Les dermatologues dépisteront bénévolement les cancers cutanés, mélanomes, carcinomes, et pourront donner des conseils de prévention.

Il n’y aura pas de consultation pour autre motif dermatologique. Cette journée bénéficie du soutien d’un jeune sportif de haut niveau, Alexandre Caizergues, champion du monde de kitesurf dont l’engagement va enrichir cette démarche d’information du grand public et plus particulièrement des jeunes.

Risques pour les mélanomes

- les personnes ayant plus de 15 ans, de peau claire et celles ayant beaucoup de grains de beauté

- les personnes ayant eu dans leur famille des antécédents de mélanome

- toute personne de peau foncée ayant des grains de beauté sur les paumes des mains ou les plantes des pieds

Risques pour les carcinomes

- les personnes de peau claire travaillant au soleil, agriculteurs, travailleurs du BTP, marins, sportifs…

- les personnes ayant été exposées de façon importante au soleil (peau exposée du visage, des bras ou des jambes par exemple avec des taches ou des croutes qui persistent…)
Adresses des centres de dépistage

Attention, les horaires varient d’un centre à l’autre en fonction des disponibilités des dermatologues bénévoles qui prennent ce temps sur leurs horaires de travail dans leurs cabinets médicaux.

• Centre Nord

Cabinet médical Intermétra

83 rue Emile Grimaud - Sainte-Clotilde

Tél : 0262-28-68-60

Les médecins participants assureront une permanence de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h00

• Centre Sud

Intermétra Métrag

Résidence 9 Planètes – 1 impasse des Mouettes – 97410 Saint-Pierre

Tél : 0262-25-15-25

Les médecins participants assureront une permanence de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00

• Centre Ouest

Cabinet Intermétra

11 rue de la Buse – 97460 Saint-Paul

Tél : 0262-45-93-40

Les médecins participants assureront une permanence de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h00


Kanalreunion.com