Santé vie pratique

Centrales nucléaires et leucémies : plus de questions que de réponses !

Destination santé

Témoignages.re / 18 janvier 2012

Les enfants qui vivent à proximité d’une centrale nucléaire sont-ils davantage exposés que les autres au risque de leucémies ? L’étude de l’INSERM publiée récemment dans le “Journal International du Cancer” a fait grand bruit. Selon les chercheurs, le nombre d’enfants atteints de leucémie serait deux fois plus élevé lorsque ces derniers habitent à proximité d’une centrale. Si ce résultat suscite bien des interrogations, il doit cependant être pris avec des pincettes…

« Ce travail suggère un lien possible entre les leucémies et le voisinage proche d’une centrale », indiquent les auteurs. A leurs yeux, de nouvelles études sont nécessaires pour en savoir davantage « sur les facteurs de risques en lien avec le voisinage d’une centrale ». Le responsable du laboratoire d’épidémiologie de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté nucléaire (IRSN) appelle à la prudence. Pour Dominique Laurier, le travail qui vient d’être publié ne porte que « sur 14 cas, observés en 6 ans dans toute la France ». La faiblesse de l’échantillon en elle-même doit, selon lui, inciter à la prudence dans l’interprétation des résultats.

« Et surtout dans le contexte actuel, à quelques mois d’une élection présidentielle », ajoute le Dr Patrick Tounian, secrétaire général de la Société française de Pédiatrie (SFP). « La position de la SFP est très claire : il ne faut pas mélanger agenda politique et santé. Et à l’heure actuelle, on ne peut pas affirmer que le fait de vivre à proximité d’une centrale expose à un risque de leucémie chez les enfants ».

Pour retrouver des informations plus détaillées, et notamment l’étude originale ainsi que le rapport de l’Autorité de Sûreté nucléaire publié en novembre 2011 : www.destinationsante.com


Kanalreunion.com