Santé vie pratique

Certificat médical : le sport en toute sécurité

Témoignages.re / 8 septembre 2010

Que vous pratiquiez le hand-ball ou la natation au sein d’un club ou que vous fréquentiez une salle de fitness, un certificat médical est obligatoire depuis 1999. Établi par votre médecin traitant ou un médecin du sport, ce document confirme que vous ne présentez aucune contre-indication médicale vous interdisant la pratique d’une activité physique. Profitez de votre prochaine visite chez le médecin pour le lui demander.

Vous avez décidé de vous mettre à l’athlétisme ou vous pratiquez le football ou le judo depuis plusieurs années déjà ? Dans tous les cas, vous ne pouvez y échapper. Chaque année, vous devez présenter à votre club un certificat médical pour l’année en cours. Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas être assuré en cas d’accident, et votre responsabilité civile serait engagée si vous blessiez quelqu’un. Par ailleurs, aucun sportif ne peut participer à une compétition sans le précieux certificat. Le résultat de l’épreuve, s’il y participait tout de même, serait en effet annulé !

A l’exception des sports à risque tels que la plongée sous-marine, le parachutisme ou la boxe par exemple, votre médecin traitant est parfaitement habilité à établir ce document. Il prendra naturellement le temps de faire un bilan de votre état de santé, ce qui ne devra pas vous étonner ! L’examen prendra en compte votre niveau et votre temps de pratique, mais aussi votre âge et votre état de santé général. Seul juge des examens nécessaires, votre médecin peut demander des renseignements complémentaires et des examens fonctionnels. Pour les enfants, il sera particulièrement attentif au rachis, à la croissance et à l’aptitude à l’effort avant de délivrer l’autorisation.


Kanalreunion.com