Santé vie pratique

Chat alors… H1N1 touche aussi les animaux !

Destination santé

Témoignages.re / 20 novembre 2009

Des porcs, des furets et même un chat qui a été infecté par ses… maîtres ! Ces derniers mois, le virus pandémique A (H1N1) a aussi (et dans de rares cas) été identifié chez différentes espèces animales. L’Organisation mondiale de la Santé animale (OIE) reste toutefois sereine : « à ce jour, il n’a pas été démontré que les animaux jouent un rôle particulier dans l’épidémiologie ou la propagation du virus pandémique H1N1 chez l’Homme ». D’une manière générale, comme le souligne le Dr Bernard Vallat, Directeur général de l’OIE, « les infections du porc ainsi que d’autres espèces animales sensibles par le virus pandémique H1N1 2009 avaient été considérées comme probables dès les premiers jours suivant la détection du virus chez l’Homme. Ce n’est donc pas une surprise de constater l’infection de nouvelles espèces animales ».

Ainsi, entre le 1er août et le 30 octobre 2009, le Ministère américain de l’Agriculture a-t-il rapporté quatre cas d’infection survenus chez le porc, mais aussi un furet et un chat domestique. Le plus surprenant, c’est qu’en l’occurrence, le virus grippal aurait été transmis à ce dernier par ses maîtres…

Cette grande première a fait la Une des journaux américains. L’on connaît même l’âge du pauvre félin : 13 ans. Relevant d’une grippe, ses propriétaires, inquiets face à son inhabituelle apathie conjuguée à une perte d’appétit, l’ont même emmené chez le vétérinaire. Lequel a posé l’impensable diagnostic : grippe A (H1N1) ! Rappelons qu’en 2004 déjà, un chercheur néerlandais avait montré que les chats pouvaient être touchés par le virus (aviaire) H5N1. Les cas de transmission de chat à chat ou de volailles à chat toutefois, ont été rares...


Kanalreunion.com