Santé vie pratique

Combien pesez-vous… Vous êtes sûr ?

Destination santé

Témoignages.re / 9 mars 2010

Un kilo en moins, et un centimètre en plus ! Lorsqu’on lui demande sa taille et son poids, le Français moyen a tendance, semble-t-il, à “embellir” la réalité… C’est en tout cas ce que suggèrent des chercheurs de l’Institut de Veille sanitaire (InVS). Et ces petits mensonges ne seraient pas dénués de conséquences… Ils ont travaillé à partir de la cohorte de l’Etude nationale Nutrition Santé (ENNS), dont les participants ont d’abord été interrogés par téléphone, quelques semaines avant d’être mesurés. « Nos résultats confirment une sous-déclaration du poids et une sur-déclaration de la taille en France », expliquent les auteurs dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). Et ce constat vaut aussi bien pour les hommes que pour les femmes. La coquetterie, donc, n’aurait pas de sexe…

Les écarts portent en moyenne sur 1,05kg en moins et 0,8cm en plus. Ils apparaissent relativement faibles, mais à l’échelle d’une population, ils peuvent entraîner des « conséquences notables ». Et les auteurs d’expliquer qu’ils conduisent « à une sous-déclaration de la prévalence du surpoids et de l’obésité (…). Et les données déclaratives sont d’autant moins fiables que les personnes sont corpulentes ». Conséquence : en plus de faire bondir les épidémiologistes, ce décalage avec la réalité s’avère surtout contre-productif lorsqu’il s’agit par exemple, de conduire des campagnes de santé publique et/ou de prévention…

Sans compter que certaines études anthropométriques visent aussi à ajuster les contours des vêtements produits industriellement. Voilà qui explique peut-être, pourquoi les tailles des pantalons, vestes et autres jupes ne correspondent jamais à la réalité…


Kanalreunion.com