Santé vie pratique

Construire en bois : les idées reçues

Le mot du CAUE

CAUE / 29 avril 2011

« Le bois, ça brûle vite » FAUX !

Suite du dossier spécial “Construire en bois : les idées reçues”. Nous vous proposons de vous démontrer que l’idée, souvent négative, que vous vous faites de l’emploi du bois dans la construction n’est pas fondée ! Idée reçue de la semaine : « Le bois, ça brûle vite ».

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le bois offre une excellente tenue au feu. Mais vous êtes nombreux à penser qu’en cas d’incendie, la maison en bois va s’effondrer plus vite que la maison en béton. Pourtant, plusieurs éléments prouvent le contraire.

Un matériau en règle avec les normes

D’abord, en matière de sécurité incendie, la réglementation française est la même pour toutes les constructions.
La loi impose en outre une tenue au feu de 15 minutes minimales avant effondrement des habitations individuelles, quel que soit leur principe constructif.
Rappelons également que d’ici cinq ans (2015), chaque occupant, locataire ou propriétaire va devoir équiper son logement d’un Détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF). La pose d’un détecteur de fumée par niveau d’habitation permettra de donner l’alerte plus tôt.

Une très bonne résistance au feu

Comparé aux autres matériaux, le bois résiste particulièrement bien au feu. En effet, quand le bois brûle, il se consume lentement tout en gardant ses qualités mécaniques pendant ce temps (1,5 mm/min).
Résultat, en cas d’incendie, ce matériau se révèle même plus sûr que d’autres. En effet, une structure en bois conserve sa capacité de portance plus longtemps que son équivalent en acier ou en béton.

L’avis des pompiers

Selon le lieutenant-colonel Paul Boucheron, chef de la gestion du groupement des risques, « il n’y a pas plus de risques d’effondrement dans une maison en bois que dans une maison en béton ».
Quel que soit le matériau avec lequel est construite la maison, le délai moyen d’intervention des pompiers est de 20 minutes. L’avantage de l’ossature bois, c’est qu’elle présente une forte résistance au feu. Dans ce délai, les pompiers peuvent donc intervenir “tranquillement”, sans risquer l’effondrement. Contrairement aux structures métalliques qui, elles, peuvent s’effondrer brutalement au bout de quelques minutes et sans signes précurseurs.

Précisons que dans la majorité des cas, ce ne sont pas les structures en bois qui servent de combustibles à la maison, mais le mobilier, le textile… Aussi, que ce soit dans une maison en bois ou en béton, « les victimes meurent le plus souvent par asphyxie et non suite à l’effondrement de la maison ».

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262.21.60.86. Vous pouvez également consulter son site internet www.caue974.com 


Rendez-vous aux jardins 2011

Le CAUE organise une Brocante de jardin dans le cadre de la manifestation nationale "Rendez-vous aux jardins", le dimanche 5 juin 2011 à partir de 7h30, sur le parking du CAUE, 12 rue Monseigneur de Beaumont.
Inscriptions : 0262-21-60-86 ou courrier@caue974.com


Kanalreunion.com