Santé vie pratique

Contraception : la première pilule à l’estrogène naturel

Destination santé

Témoignages.re / 18 septembre 2009

Elle s’appelle Qlaira et « représente une innovation majeure en matière de contraception », souligne le Dr Brigitte Letombe (Lille), présidente de la Fédération nationale des Collèges de Gynécologie médicale (FNCGM). Elle est la toute première pilule contraceptive à l’estrogène naturel, identique à l’hormone de la femme. Explications.

Depuis l’apparition de la contraception orale dans les années 1960, de nombreuses évolutions en ont amélioré l’efficacité et la tolérance. Elles ont notamment concerné les progestatifs, dont le rôle principal est d’inhiber l’ovulation. Au total, onze progestatifs distincts sont utilisés dans les différentes pilules actuellement disponibles en France… L’estrogène, en revanche, qui vise essentiellement à réguler le cycle, est toujours apporté par la même molécule qu’il y a 50 ans : l’éthinylestradiol. Seules les doses ont évolué puisqu’elles sont aujourd’hui 3,5 fois moins importantes qu’en 1961. La mise au point de cette nouvelle pilule, où l’estrogène naturel remplace l’éthinylestradiol, change la donne.

L’estrogène naturel utilisé dans cette nouvelle pilule se comporte dans l’organisme exactement comme l’hormone naturelle de la femme, poursuit Brigitte Letombe. « Sa puissance biologique est certes moins importante que celle de l’éthinylestradiol, mais cela signifie surtout que son impact hépatique et métabolique est moindre ». Ce contraceptif oral associe également à ce nouvel estrogène un progestatif « adapté », le Dienogest. Il sera disponible en France ce mois-ci.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • ce n’est pas vrai

    la contraception peut se faire par le 17 beta oestradiol en percutané depuis plus de trente mais il ne coute rien , il ne marche pas commercialement

    il doit etre associé à un progestatif et cela marche sans aucun problème

    cela dit , c’est un progrès indéniable, car la prise sera plus simple

    le système percutané étant quand meme plus intelligent , avec un passage hépatique moindre et avec des utilisations thérapeutiques plus élargies

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com