Santé vie pratique

Coups de soleil, pourquoi ça fait mal…

Témoignages.re / 18 juillet 2011

Une simple rougeur rapidement suivie d’un œdème, puis de la perte de quelques lambeaux de peau (c’est la desquamation), voire de la formation d’ampoules… Le coup de soleil en fait n’est rien d’autre qu’une brûlure souvent douloureuse. Présente-t-elle un caractère particulier ? La question mérite d’être posée après la découverte d’une molécule qui serait à l’origine de la douleur inflammatoire due aux rayons ultraviolets.

Le Dr Steve McMahon et ses collègues (University College de Londres) ont analysé des échantillons de peau humaine brûlée par le soleil. Ils ont notamment recherché des médiateurs de la douleur. C’est ainsi qu’ils ont découvert qu’une molécule appelée CXCL5 y était « surexprimée de façon spectaculaire ». En parallèle, ils ont établi le même constat chez des rats exposés au soleil de manière excessive, avant d’établir une relation entre leur niveau de douleur et le degré d’hyper-expression de CXCL5. D’après McMahon, cette molécule agit « en activant les fibres nerveuses à l’origine de la douleur, et d’une augmentation de la sensibilité. Le développement de médicaments bloquant ce processus et empêchant la douleur associée aux coups de soleil peut (désormais) être envisagé ».

En attendant, rappelons que la meilleure arme contre les coups de soleil reste… de ne pas s’y exposer. Sinon :

- protégez-vous en étalant régulièrement de la crème solaire sur toutes les parties “à nu” de votre corps. Et cela, que vous soyez à la plage, dans votre jardin, ou à la terrasse d’un café ;

- équipez-vous de la panoplie anti-soleil : chapeau à large bord, lunettes de soleil enveloppantes, des vêtements couvrants de préférence légers et de couleur claire. Voire — surtout pour les enfants — des habits anti-UV ;

- préférez également l’ombre entre 12h et 16h, quand le soleil est au plus fort.

Et si malgré tout vous attrapez un coup de soleil, une crème apaisante et hydratante reste le meilleur moyen de le soulager. N’hésitez pas à interroger votre pharmacien. Il vous recommandera aussi de fuir le soleil jusqu’à ce que votre peau retrouve son état antérieur.


Kanalreunion.com