Santé vie pratique

De l’eau pour nos enfants

Destination santé

Témoignages.re / 16 janvier 2012

A sec… Les petits Français sont “à sec”, car ils ne boivent pas assez d’eau au petit-déjeuner. Selon une étude réalisée par l’Institut européen d’Expertise en Physiologie (IEEP), près des deux tiers des enfants de 9 à 11 ans présentent un déficit hydrique au moment de leur départ à l’école, le matin. A la demande de Nestlé Waters, l’IEEP a procédé au recueil d’un échantillon d’urine auprès de 529 enfants scolarisés en France. Ces derniers ont été invités à “faire pipi” 30 minutes après la prise de leur petit-déjeuner, pour déterminer leur statut hydrique. Un questionnaire a permis d’établir le type et la quantité d’aliments et de boissons consommés lors du premier repas de la journée.

Résultat, 62,2% des enfants inclus dans l’étude ont présenté un déficit hydrique. Ce dernier concernait plus souvent les garçons (72,5%) que les filles (51,6%). Par ailleurs, la majorité des enfants (73,5%) avait bu moins de 400 ml de fluides (eau et autres boissons) au petit-déjeuner, et présentait un plus grand risque d’avoir une osmolalité urinaire élevée, ou, en d’autres termes, des urines “trop concentrées” par déficit en eau.

Au final, cette étude montre que le volume de boissons consommé au petit-déjeuner est insuffisant pour maintenir une hydratation adéquate durant toute la matinée, jusqu’au déjeuner. Il est donc important de veiller à ce que les enfants boivent suffisamment au réveil. Comment faire ? Jusqu’à l’âge de 12 ans, ils ont besoin en moyenne de 6 verres de liquide par jour, à raison de 250 ml par portion. Du lait, du chocolat, voilà de quoi bien commencer la journée. Et par la suite, un apport régulier en eau — du robinet par exemple — doit permettre d’atteindre le niveau souhaité de 1,5 litre par jour environ.


Kanalreunion.com