Santé vie pratique

De la musique oui, mais sans sacrifier mes oreilles…

Destination santé

Témoignages.re / 15 janvier 2011

La musique, c’est agréable, si elle reste toujours un plaisir et ne devient jamais une souffrance. C’est la condition essentielle pour en profiter… longtemps. D’ailleurs, avez-vous remarqué que la plupart des professionnels s’équipent de protections spéciales ? Les chanteurs bien sûr, mais également… les musiciens eux-mêmes. Et de plus en plus de spectateurs. Cathy Keusch-Morisseau, audioprothésiste à Biarritz, nous explique pourquoi c’est bien plus qu’une mode : une nécessité de santé.

« Durant un concert écouté sans protections, les cellules nerveuses de l’oreille interne vont être fragilisées, voire détruites dans certains cas », nous explique-t-elle. « Les lésions ainsi occasionnées vont faire le lit de troubles auditifs qui vont évoluer d’abord sournoisement : des acouphènes, puis une hyperacousie et, enfin, dans bien des cas, une surdité réelle ».

Nous avons tous déjà ressenti cette désagréable impression de bourdonnement, de sifflement dans nos oreilles. Des acouphènes, c’est cela... Ce n’est pas un trouble banal, bien au contraire. « L’apparition d’acouphènes est toujours une alerte », insiste Cathy Keusch-Morisseau. « Cela signifie que des cellules de l’oreille interne ont été détruites. Si la gêne ne se résorbe pas dans les heures qui suivent le concert, il est indispensable de consulter un ORL ».

Vous ne supportez plus certains bruits ? Ils vous rendent nerveux, ils sont même parfois douloureux ? C’est parce que votre niveau de tolérance à certains sons ou niveaux sonores — même s’ils ne sont pas habituellement considérés comme particulièrement forts ou désagréables — est réduit. Si vous êtes dans cette situation, vous souffrez d’hyperacousie, c’est-à-dire d’une sensibilité anormale au bruit. Là encore, vous devez impérativement prendre un rendez-vous chez un ORL.

Ne refusez pas les protections offertes dans les concerts

Aujourd’hui, dans la plupart des manifestations musicales, les organisateurs distribuent des bouchons d’oreille en mousse. Surtout, ne les snobez pas. « Les bouchons, c’est mieux que rien », insiste notre spécialiste. Pour les amateurs éclairés — et ceux qui vont régulièrement au concert où écoutent beaucoup de musique, « plusieurs modèles de protection anti-bruit sont disponibles dans le commerce. Le plus efficace sera celui que vous pourrez personnaliser, avec l’aide d’un audioprothésiste qui prendra l’empreinte de vos conduits auditifs ». Ces systèmes permettent à la fois de protéger son audition, et de profiter pleinement de la musique. Ils permettent en effet une atténuation linéaire du son, qui en préserve les nuances. Côté tarif, comptez entre 100 et 150 euros. C’est donc un produit plutôt destiné aux vrais amateurs de musique.

Il existe des modèles plus économiques, adaptés à un large public. Ces protections filtrées qui ne sont pas réalisées sur mesure sont également beaucoup moins coûteuses : entre 25 et 30 euros. Dernier conseil, plus votre temps d’écoute — concert, MP3 — est long, plus votre audition est mise à rude épreuve. Faites donc des pauses régulières, histoire de reposer vos oreilles… Pour davantage d’informations, consultez le site www.audition-infos.org


Kanalreunion.com