Santé vie pratique

Démence : quels risques pour les conjoints ?

Témoignages.re / 29 mai 2010

La démence serait-elle contagieuse ? Non, bien sûr ! Toutefois selon une équipe américaine, les conjoints de patients souffrant de démence présenteraient un risque 6 fois plus élevé que la moyenne de développer eux aussi, une pathologie similaire. Pour autant, la plupart conservent heureusement toutes leurs capacités cognitives, malgré les difficultés du quotidien.

Les conjoints de patients atteints d’une forme de démence sont davantage susceptibles de souffrir d’autres maladies et en particulier de dépression. Plusieurs études l’ont déjà démontré, mais l’équipe du Dr Maria Norton (Université de l’Utah, États-Unis) ajoute le risque de démence à ce tableau déjà inquiétant.

Sur 1.221 couples de plus de 65 ans qu’elle a étudiés, elle a observés 195 cas de démence dont 125 cas masculins, et 70 chez des femmes. Or, parmi ces malades, 60 formaient des couples. Le Dr Norton toutefois, relativise ces résultats : « La majorité des conjoints vivant avec leur mari ou leur femme malade n’ont pas eux-mêmes développé de démence. C’est pourquoi il est primordial de poursuivre les recherches, afin d’identifier avec certitude les facteurs déterminant la vulnérabilité de certains conjoints ».


Kanalreunion.com