Santé vie pratique

Des compléments alimentaires oui, dans une vraie “logique santé”

Destination santé

Témoignages.re / 29 octobre 2010

Anti-oxydants contre radicaux libres ! A chaque instant, notre organisme est le théâtre de ce combat cellulaire acharné. L’enjeu ? Neutraliser les seconds grâce aux premiers, fournis par notre capital génétique et notre alimentation. D’où l’intérêt de bien raisonner nos choix nutritionnels.

Les radicaux libres, lorsqu’ils sont présents en excès, ont le fâcheux pouvoir d’agresser les cellules, les protéines et même l’ADN. C’est le stress oxydatif, responsable du vieillissement et vecteur de la plupart des maladies comme l’arthrose, l’ostéoporose, la cataracte, les maladies cardiovasculaires.

Parfois, en dépit d’une alimentation bien équilibrée, riche en fruits, en légumes, en poissons gras ou en viandes, le déséquilibre entre anti-oxydants et radicaux libres persiste. Le recours à des compléments alimentaires bien choisis va aider à neutraliser l’excès de radicaux libres.

Voilà pourquoi, comme nous le précise le Dr Didier Chos de l’Institut européen de Diététique et de Micronutrition (IEDM), « beaucoup de chercheurs pensent que les compléments alimentaires, conçus et conseillés de manière raisonnée, seront demain des produits de santé à part entière ».

Le conseil du professionnel, et particulièrement celui du médecin lorsqu’il est formé à la micronutrition, est important. « Il permet d’adapter la complémentation aux besoins réels. Le spécialiste peut conseiller les bons dosages et les bonnes associations, garantissant les résultats et l’absence d’effets délétères. C’est enfin la bonne approche pour faire le point sur son alimentation, ajuster les petites erreurs et informer sur ce qui n’est pas encore bien compris ».

Pour en savoir davantage sur la nutrition médicalisée, rendez-vous sur http://www.iedm.asso.fr.


Kanalreunion.com