Santé vie pratique

Des médicaments bien frais

Destination santé

Témoignages.re / 6 mai 2010

Conserver les comprimés et autres doses d’insuline à la bonne température, et cela qu’on soit au travail, en voyage ou en voiture pour un simple trajet, ce n’est pas toujours facile. Des sacs isothermes au mini-réfrigérateur, présenté comme « le plus petit au monde », plusieurs outils existent pour alléger les contraintes des malades… voyageurs.

De nombreux traitements perdent de leur efficacité — ou deviennent dangereux — lorsqu’ils ne sont pas maintenus à température régulée. Ce qui dans, certains cas, peut contraindre les patients souffrant de maladies chroniques comme le diabète ou la sclérose en plaque à une sédentarité forcée... Dans ce sens, le Medifridge® lancé par la société Healthworks™ offre un nouvel espace de liberté. Surtout efficace pour les longs trajets en voiture puisqu’il se branche à l’allume-cigare, il est selon son promoteur le « plus petit réfrigérateur du monde ». Il peut contenir 2 stylo-injecteurs chargés, ou jusqu’à 6 doses injectables de 10 ml. Et comme la sécurité a un prix, il coûte 89,99 euros.

Les patients qui n’ont pas de prise électrique à portée de main lors d’un déplacement peuvent se tourner vers des pochettes ou des boîtes isothermes. Les premières conservent les médicaments à la bonne température pendant 2 heures au maximum. Juste de quoi rentrer de la pharmacie à la maison… Les boîtes, quant à elles, permettent de tenir entre 1 et 5 jours, largement le temps d’un vol pour l’autre bout du monde. Vérifiez tout de même avec la compagnie, avant le départ, qu’on acceptera votre petite boîte à bord… Plus pratique enfin, et moins encombrant que la boîte, un Medifridge® avec batteries intégrées sera disponible à partir de septembre. Il améliorera encore la mobilité des malades… avec leurs traitements.


Kanalreunion.com