Santé vie pratique

Des muscles “toujours jeunes” ?

Destination santé

Témoignages.re / 11 octobre 2012

Avec l’âge, nos muscles perdent de leur superbe, au point que notre tonus et mobilité s’en trouvent parfois affectés. Des scientifiques britanniques sont parvenus à enrayer cette fonte musculaire… chez la souris.

Les auteurs ont concentré leur attention sur les cellules souches musculaires, qui jouent un rôle déterminant dans la capacité des muscles à se régénérer. Tout muscle abrite un réservoir de cellules souches dites « dormantes ». Elles sont là, disponibles, prêtes à se mobiliser pour réparer un dommage au niveau musculaire.

Chez la souris donc, les auteurs ont découvert que le nombre de ces cellules dormantes diminue avec le temps. Leur stock s’épuiserait sous l’influence négative d’une protéine appelée FGF2. Non seulement cette protéine est de plus en plus présente au fur et à mesure que nous avançons en âge, mais en plus, elle « appellerait » en permanence les cellules dormantes à se diviser et à réparer le muscle. Y compris lorsque celui-ci n’en a pas besoin.

Les scientifiques ont ensuite inhibé l’action de FGF2 sur des muscles « âgés ». Ils sont ainsi parvenus à reconstituer des stocks de cellules souches prêtes à l’emploi ! Ce travail est préliminaire, mais c’est la première fois que le processus (gouvernant) la fonte musculaire est dévoilé.

 ©Agence de Presse Destination Santé-2012 


Kanalreunion.com