Santé vie pratique

Des oranges contre l’AVC

Destination santé

Témoignages.re / 9 mars 2012

Est-il vraiment possible de réduire le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) en augmentant sa consommation d’agrumes ? Oui, suggèrent des travaux britanniques. A condition de choisir les “bons” agrumes. Une équipe de la Norwich Medical School en Angleterre a passé en revue les données recueillies pendant 14 ans auprès de 69.622 Américaines. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés au rapport existant entre la consommation de 6 catégories de flavonoïdes différents et le risque d’AVC, qu’il s’agisse d’accidents ischémiques ou hémorragiques.

Les catégories de flavonoïdes prises en compte ont été les flavonones, les anthocyanines, les flavan-3-ols, les flavonoïdes polymères, les flavonols et les flavones. Or, il s’est avéré que tous n’apportaient pas les mêmes bénéfices. En soi, la chose ne doit pas surprendre. Ces différents types de flavonoïdes ont des profils d’activité biologique différents. Les auteurs, en revanche, ont constaté que la fréquence des AVC ischémiques était diminuée de 19% chez les femmes qui avaient consommé les plus grandes quantités de flavonones. Dans le cas d’espèce, les apports en flavonones étaient essentiellement assurés par les oranges, les pamplemousses et les jus de ces fruits.

©Agence de Presse Destination Santé-2012

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 300 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…


Kanalreunion.com