Santé vie pratique

Des pigeons physionomistes

Témoignages.re / 11 juillet 2011

Dans la série “Que font nos scientifiques de leurs journées ?”, deux chercheuses parisiennes viennent de mettre en évidence les capacités physionomistes des… pigeons ! Si, si ! En observant leurs comportements dans les jardins publics de la capitale, elles se sont en effet rendu compte que ces volatiles n’oubliaient jamais un visage.

Les deux femmes ont donné à manger à des pigeons d’un parc parisien. Il s’agissait donc de pigeons “sauvages” et non d’élevage. L’une et l’autre avaient la même couleur de peau, la même corpulence, mais portaient des blouses de couleurs différentes. La première fois, elles ont consciencieusement nourri les animaux, puis l’une d’elles s’est dévouée pour les effrayer ! Envol et bruits de plumes…

Les jours suivants, nos deux scientifiques ont régulièrement échangé leurs vêtements. Heureusement toutefois pour les granivores, elles se sont abstenues ensuite de les effrayer à nouveau. Pourtant, les ramiers ont ensuite obstinément ignoré celle qui les avait apeurés la première fois ! Pour le Dr Dalila Bovet (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense), qui est l’un des coauteurs de l’étude, « il est très probable que les pigeons aient reconnu les chercheuses par leur visage, dans la mesure où il s’agissait de deux femmes, du même âge et de même couleur de peau. Ces pigeons ont spontanément utilisé des caractéristiques révélatrices (les traits du visage – NDLR), plutôt que la couleur des blouses qui couvraient 90% du corps ».


Kanalreunion.com