Santé vie pratique

Des résistances aux antibiotiques… à l’âge de glace ?

Destination santé

Témoignages.re / 5 octobre 2011

Selon un travail franco-canadien, la résistance aux antibiotiques serait bien antérieure à l’utilisation des antibiotiques modernes. Très antérieure, même… En étudiant le permafrost des territoires du Yukon, au Canada, les équipes du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris/CNRS et de l’Université McMaster (Hamilton, Canada) sont parvenues à cette conclusion étonnante.

Les auteurs ont travaillé à partir d’échantillons de permafrost datant d’environ 30.000 ans. Ils ont ainsi retrouvé une grande diversité biologique au sein de laquelle figuraient des ADN très anciens : séquences de mammouths, de chevaux, de bisons ainsi que de plantes. Et à la surprise générale, les chercheurs ont également découvert des gènes bactériens caractéristiques d’une résistance aux antibiotiques !

Plus précisément, ils ont retrouvé une séquence de gène de la résistance à la vancomycine, un antibiotique très puissant de la famille des glycopeptides, généralement utilisé en dernier recours dans le domaine clinique. Or, les premières résistances bactériennes à cet antibiotique ont émergé… dans les années 1980. Mais elles causent aujourd’hui encore dans le monde entier des flambées d’infections nosocomiales. « Cette découverte apporte un éclairage nouveau sur la compréhension de la résistance aux antibiotiques, en démontrant l’ancienneté et le potentiel d’adaptation des gènes », expliquent les auteurs.

Ils poursuivent aujourd’hui leurs travaux, avec pour objectif d’analyser des échantillons de permafrost remontant à un million d’années.
Rappelons enfin qu’un grand nombre d’antibiotiques sont des molécules naturelles, fabriquées par des micro-organismes, des champignons ou d’autres bactéries. Qui, pour la plupart, ne datent pas d’hier…


Kanalreunion.com