Santé vie pratique

Des thés et des couleurs…

Destination santé

Témoignages.re / 22 mars 2012

Malgré leur diversité, les thés proviennent tous du même arbuste : Camelia finencis, originaire d’Extrême-Orient. Ses vertus rafraîchissantes, antioxydantes et diurétiques ne varieront donc que très peu d’une famille à une autre. La couleur sera déterminée par le processus d’oxydation, au cours duquel l’oxygène réagit aux enzymes présents dans les feuilles. C’est également cette action qui donnera à chaque thé son goût plus ou moins prononcé.

Blanc… l’origine du thé. Le thé blanc est simplement séché au soleil. C’est donc la variété qui connaît le moins d’altérations par rapport au produit originel. Les feuilles de thé blanc conservent ainsi des propriétés quasiment similaires à celles des feuilles fraîches. Son goût révèle comme des effluves d’herbes séchées.

Vert : la star des thés. S’il est un thé réputé pour ses vertus thérapeutiques, c’est bien le thé vert. Après la cueillette, ses feuilles sont chauffées à haute température, afin d’éviter au maximum leur oxydation. Ainsi conservent-elles leur couleur et leur goût, ainsi que des notes végétales.

Noir : le thé oxydé. C’est la famille la plus répandue dans le monde. Il s’agit en fait d’un thé dont l’oxydation est complète. Il se conservera plus longtemps que le thé vert. Vous l’apprécierez pour ses notes légèrement vanillées, boisées, corsées, voire fumées.

L’Oolong : un thé à demi fermenté. Il est une alternative aux thés verts et noirs, se rapprochant de l’une ou l’autre couleur selon son degré d’oxydation. Malgré tout, son goût sera marqué du côté végétal.

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 300 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com